REGARDS DE RUSSIE : 15è Semaine du nouveau Cinéma Russe à Paris
En bref

REGARDS DE RUSSIE : 15è Semaine du nouveau Cinéma Russe à Paris

De la Russie au cinéma cette année, je me rappelle surtout le fatalisme et le désenchantement de la « Femme douce » de Serguei Loznitsa d’un côté, incarnation mutique et résignée d’un pays miné par les injustices, en contrechamp duquel « Faute d’amour » d’Andrei Zviaguintsev oppose une fable contemporaine et malheureuse d’un couple qui se déchire, « encombré » par … Lire la suite

BARBARA de Mathieu Amalric
Cannes 2017/Ovni cinématographique

BARBARA de Mathieu Amalric

NOTE 3,5/5 Une actrice va jouer Barbara, le tournage va commencer bientôt. Elle travaille son personnage, la voix, les chansons, les partitions, les gestes, le tricot, les scènes à apprendre, ça va, ça avance, ça grandit, ça l’envahit même. Le réalisateur aussi travaille, par ses rencontres, par les archives, la musique, il se laisse submerger, … Lire la suite

Cannes, jour 3 : Monter les marches et voir Mon Roi de Maïwenn
Cannes 2015

Cannes, jour 3 : Monter les marches et voir Mon Roi de Maïwenn

Ce matin, je n’ai qu’une obsession : voir le dernier Maïwenn, en reprise le soir-même au Grand Théâtre Lumière. Celui-ci, je l’attends avec impatience depuis que je suis tombée sous le charme de la réalisatrice sans doute la plus fantasque du cinéma français avec le mordant « Bal des actrices ». Le seul autre film que je … Lire la suite

68ème Festival de Cannes : J-2
Cannes 2015

68ème Festival de Cannes : J-2

Sept ans. Cela fait sept ans que j’espère en silence avoir le bonheur de retrouver l’effervescence cannoise, après mon bref passage en 2008. La première fois que je découvrais, émerveillée, le microcosme cinéphile taillé dans l’or et les paillettes. Cannes, je l’envisage un peu à la manière d’un rêve éveillé, où convergent l’essence même de ce … Lire la suite

LE BAL DES ACTRICES de Maïwenn
Ovni cinématographique

LE BAL DES ACTRICES de Maïwenn

NOTE 3,5/5 Je crois que je viens d’avoir une révélation pour Maïwenn. J’appréciais déjà son travail depuis l’émouvant « Polisse » et sa mystérieuse prestation dans le toqué « L’amour est un crime parfait » des Frères Larrieu. Mais avec « Le bal des actrices », j’ai l’impression d’avoir cerné le personnage. Maïwenn, avec sa fantaisie, dénote dans le paysage cinématographique. … Lire la suite