Cannes, jour 3 : Beyond the Mountains and Hills, Chouf & papoter avec les LEJ
Cannes 2016

Cannes, jour 3 : Beyond the Mountains and Hills, Chouf & papoter avec les LEJ

Petite forme ce matin. Je me suis probablement couchée trois heures plus tôt (ou trop tôt, finalement ?) et le réveil, même à 8 heures, est un effort a priori insurmontable. Par respect, je prends tout de même le temps de culpabiliser un instant – avant de me rendormir quasiment aussitôt – de rater la deuxième et dernière projection … Lire la suite

En bref : EL CLUB de Pablo Larraín
Choc cinématographique/En bref

En bref : EL CLUB de Pablo Larraín

NOTE 2/5 Dans une ville côtière du Chili, des prêtres marginalisés par l’Eglise vivent ensemble dans une maison. L’arrivée d’un nouveau pensionnaire va perturber le semblant d’équilibre qui y règne. Un chien qui court après un leurre. C’est sur cette première image que Larraín voudrait nous happer, curieuse métaphore de la vie de ces quelques … Lire la suite

MON ROI de Maïwenn
Cannes 2015/Choc cinématographique

MON ROI de Maïwenn

NOTE 2,5/5 SORTIE EN SALLES LE 21 OCTOBRE 2015 En rééducation suite à un accident de ski, Tony se remémore son histoire passionnelle et destructrice avec Georgio. Une guérison du corps et de l’esprit. Maïwenn est un peu ma reine depuis qu’elle m’a séduite avec « Le bal des actrices ». Je suis sensible à son univers singulier, ses délires d’artiste … Lire la suite

En bref : LA TÊTE HAUTE d’Emmanuelle Bercot
Cannes 2015/Cinéma vérité

En bref : LA TÊTE HAUTE d’Emmanuelle Bercot

NOTE 3,5/5 Le parcours éducatif de Malony, de six à dix-huit ans, qu’une juge des enfants et un éducateur tentent inlassablement de sauver. « La tête haute » ne regarde pas avec hauteur, mais à hauteur d’enfant. Emmanuelle Bercot s’immisce avec pudeur et bienveillance dans le quotidien d’un jeune délinquant. Paradoxalement, la violence est livrée avec douceur, … Lire la suite

TIMBUKTU d’Abderrahmane Sissako
Choc cinématographique

TIMBUKTU d’Abderrahmane Sissako

NOTE 4/5 Une gazelle en détresse tente de fuir à travers l’immensité d’un désert sans issue, poursuivie par des djihadistes impassibles. Des statuettes de femmes sont fusillées, lapidées, mises à mort sans pitié. Les tirs sont un environnement sonore trépidant, qui ont remplacés la musique. Dans la ville de Tombouctou, le mot même de liberté … Lire la suite