Derniers Articles
Top 2020 : instinct de survie
En bref

Top 2020 : instinct de survie

Rarement la réalité n’aura autant été aussi proche d’un scénario de Lars von Trier, réinterprétant trait pour trait les rouages d’une dystopie cruelle et injuste. En dépit de la désertification forcée des salles, fermées, rouvertes, refermées, le cinéma, fort heureusement, n’a pas cessé d’exister, exaltant même un contagieux besoin de vivre. Le personnage de Maryam, … Lire la suite

Top 2019 : unique et multiple à la fois, le phénomène LA FLOR
En bref

Top 2019 : unique et multiple à la fois, le phénomène LA FLOR

Si j’ai effectivement quelque peu déserté ces colonnes ces derniers mois, je n’ai pas pour autant cessé d’aimer le cinéma. Comment le pourrais-je ? Une année pleine d’humour, forcément noir, avec le retour de mon cinéaste chouchou Yorgos Lanthimos et « La Favorite », dont le mordant et l’artificialité léchée me réjouissent toujours, puis par … Lire la suite

KNIVES AND SKIN de Jennifer Reeder
Ovni cinématographique

KNIVES AND SKIN de Jennifer Reeder

NOTE 2,5/5 Suite à un rendez-vous nocturne, Carolyn Harper ne réapparaît pas chez elle dans sa petite ville bien tranquille de l’Illinois. Sa mère, qui dirige la chorale du lycée, est dévastée. Mais ses appels à l’aide ne sont entendus que par trois adolescentes et leurs familles, touchées par l’indifférence de la communauté – comme … Lire la suite

UNE COLONIE de Geneviève Dulude-De Celles
Cinéma vérité

UNE COLONIE de Geneviève Dulude-De Celles

NOTE 3/5 Mylia, une enfant timide et farouche, s’apprête à quitter sa campagne natale pour la grande école. À la recherche de repères dans ce milieu qui lui semble hostile, elle apprendra à mieux se connaître à travers la rencontre de Jimmy, un jeune autochtone marginal de la réserve voisine. Mylia avancera comme elle peut, parfois … Lire la suite

72ème Festival de Cannes : que faut-il retenir dans sa whishlist 2019 ?
cannes 2019

72ème Festival de Cannes : que faut-il retenir dans sa whishlist 2019 ?

La 72ème édition du Festival de Cannes s’achève à peine et comme chaque année, qu’il est difficile de se quitter. Ce sentiment privilégié de vivre en direct ses joies, ses provocations, ses révoltes, toutes ces émotions caractéristiques qui animent le Grand Théâtre Lumière à chaque fin de projection, dans un élan évident d’excès et de … Lire la suite